Nous recourons aux cookies (ou témoins de connexion) afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site web. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez modifier vos paramètres.

Conseil des affaires générales (CAG)

Conseil de l'UE

Le Conseil des affaires générales coordonne la préparation des réunions du Conseil européen. Il est aussi responsable d'un certain nombre de domaines d'action transversaux.

Comment fonctionne le Conseil des affaires générales ?

Le Conseil des affaires générales se compose essentiellement des ministres des affaires européennes de tous les États membres de l'UE. La Commission européenne est généralement représentée par le membre de la Commission chargé des relations interinstitutionnelles, en fonction du sujet traité.

Le Conseil des affaires générales se réunit une fois par mois.

Le Conseil européen

Le Conseil européen est l'institution chargée de définir les orientations et les priorités politiques de l'UE

À propos du Conseil des affaires générales

Le Conseil des affaires générales est chargé de veiller à la cohérence des travaux de toutes les formations du Conseil. Il assure la préparation et le suivi des réunions du Conseil européen (la réunion des chefs d'État ou de gouvernement des États membres de l'UE).

Il est responsable d'un certain nombre de domaines d'action transversaux, incluant l'élargissement de l'UE et les négociations d'adhésion, l'adoption du cadre financier pluriannuel (le plan budgétaire septennal de l'UE), la politique de cohésion, les questions ayant trait à l'organisation institutionnelle de l'UE et tout dossier que le Conseil européen lui confie.

Les priorités du Conseil des affaires générales au cours de la présidence slovaque

Le Conseil assurera le suivi de la mise en œuvre du nouvel accord interinstitutionnel "Mieux légiférer". Il concentrera également ses travaux sur l'examen à mi-parcours du cadre financier pluriannuel 2014-2020.

En outre, les ministres évalueront les enseignements tirés du dialogue sur la promotion et la protection de l'État de droit depuis 2014.

En ce qui concerne la politique d'élargissement, le Conseil fera le point sur les progrès réalisés par chaque pays dans son processus d'intégration et les encouragera à mener les réformes internes nécessaires.