Nous recourons aux cookies (ou témoins de connexion) afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site web. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez modifier vos paramètres.

Le président du Conseil européen

Conseil européen

Depuis le 1er décembre 2014, Donald Tusk dirige le Conseil européen, l'institution qui fixe les orientations et les priorités politiques de l'UE. Il est chargé de préparer et de présider les réunions de cette institution. Il assure également, à son niveau, la représentation extérieure de l'Union dans le cadre de la politique étrangère et de sécurité commune de l'UE.

9 mai 2015: Déclaration commune des membres du Conseil européen

Le 9 mai 1950, Robert Schuman prononça une déclaration affirmant que l'Europe ne pourrait préserver la paix que si elle s'unissait pour bâtir la prospérité. Cette déclaration a marqué le début du processus d'intégration européenne. Aujourd'hui, les Européens continuent de célébrer cette journée, souvent appelée "Journée de l'Europe" ou "Journée Schuman".

Le 9 mai 2015, à l'occasion du 65e anniversaire de cet important événement, les dirigeants de l'UE ont adopté une déclaration commune soulignant le devoir qui incombe à l'Union européenne de promouvoir la paix, la liberté, la démocratie, la solidarité et la prospérité, en Europe et au-delà.

29 avril 2015: Le président Tusk au Parlement européen à Strasbourg

Le président Tusk s'est rendu au Parlement européen pour rendre compte de la réunion extraordinaire du Conseil européen consacrée à la situation dramatique en Méditerranée.

Les dirigeants de l'UE sont convenus de quatre domaines d'action prioritaires:

  • lutter contre les trafiquants, éventuellement en lançant une opération PSDC visant à capturer et à détruire les embarcations des passeurs;
  • renforcer la présence de l'UE en mer, en triplant les ressources financières allouées à la mission Triton de contrôle des frontières;
  • prévenir les flux migratoires illégaux;
  • renforcer la solidarité et la responsabilité internes à l'égard des réfugiés en provenance des zones de conflit.

Suivez Donald Tusk sur: