Nous recourons aux cookies (ou témoins de connexion) afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site web. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez modifier vos paramètres.

Donald Tusk, président du Conseil européen

À la une

Suivez Donald Tusk sur:

Assemblée générale des Nations unies, New York, 18-22 septembre 2016

Donald Tusk, président du Conseil européen, a pris la parole au nom de l'UE lors de la 71e session de l'Assemblée générale des Nations unies, le 21 septembre. Il a principalement évoqué:

  • la réponse de l'Europe à la crise des réfugiés et la nécessité d'une solidarité mondiale
  • la mise en place d'une stratégie et d'un réseau à l'échelle mondiale pour lutter contre le terrorisme
  • l'engagement actif de l'UE en faveur de l'instauration de la paix dans des régions où une guerre fait rage ou est imminente, y compris en Ukraine, en Syrie, en Libye et en Afghanistan
  • la volonté sans faille de l'UE de lutter contre le changement climatique

"L'Europe militera toujours pour un monde libre et ouvert régi par l'État de droit, dans lequel les nations puissent commercer et prospérer ensemble", a-t-il déclaré.

Le 20 septembre, le président Tusk a participé au sommet des dirigeants sur la crise mondiale des réfugiés, organisé par le président des États-Unis, Barack Obama. Cet événement avait pour objectif d'obtenir que de nouveaux engagements soient pris au niveau mondial d'augmenter le financement de l'aide humanitaire, d'accueillir davantage de réfugiés par des voies légales et d'accroître l'autonomie et l'inclusion des réfugiés.

Le 19 septembre, le président Tusk a participé à la réunion de haut niveau des Nations unies sur la gestion des déplacements massifs de réfugiés et de migrants. "Les migrations mondiales vont se poursuivre à l'avenir", a-t-il déclaré, et "à nous de décider si notre avenir sera à cet égard paisible, stable et sûr; ou chaotique, instable et dangereux."

En marge de l'AGNU, le président Tusk a également eu des entretiens bilatéraux avec plusieurs autres dirigeants .

Réunion informelle des 27 chefs d'État ou de gouvernement à Bratislava, le 16 septembre 2016

Les chefs d'État ou de gouvernement des vingt-sept se sont réunis à Bratislava pour entamer une réflexion politique sur l'évolution à venir d'une UE à vingt-sept pays membres.

Les dirigeants se sont entendus sur la déclaration et la feuille de route de Bratislava, qui fixent les objectifs pour les mois à venir.

Ces objectifs consistent notamment:

  • à rétablir le contrôle total des frontières extérieures
  • à assurer la sécurité intérieure et à lutter contre le terrorisme
  • à renforcer la coopération de l'UE en matière de sécurité extérieure et de défense
  • à stimuler le marché unique et à offrir de meilleures perspectives aux jeunes Européens

"Ces objectifs sont assortis d'un certain nombre de mesures très concrètes", a indiqué le président Donald Tusk lors de la conférence de presse qui a suivi la réunion. "Permettez-moi juste d'indiquer que plusieurs dirigeants ont décidé de déployer immédiatement du personnel et du matériel supplémentaires pour contribuer à la surveillance de la frontière que la Bulgarie partage avec la Turquie", a-t-il ajouté.

La feuille de route de Bratislava orientera l'action de l'UE au cours des prochains mois. Ces vingt-sept dirigeants souhaitent se revoir à Malte en janvier 2017 et achever le processus de réflexion lors de la réunion de Rome, en mars 2017.

"J'espère que la réunion de Bratislava permettra de renouveler la confiance envers l'Union européenne", a indiqué le président Tusk. "Cela n'arrivera que si les citoyens se rendent compte que nous tenons nos engagements grâce à une coopération loyale entre les États membres et les institutions", a-t-il ajouté.

Depuis le 1er décembre 2014, Donald Tusk dirige le Conseil européen, l'institution qui fixe les orientations et les priorités politiques de l'UE. Il est chargé de préparer et de présider les réunions de cette institution. Il assure également, à son niveau, la représentation extérieure de l'Union dans le cadre de la politique étrangère et de sécurité commune de l'UE.

Le contenu s'affiche en langue originale lorsque la traduction n'est pas disponible
Le contenu s'affiche en langue originale lorsque la traduction n'est pas disponible