Nous recourons aux cookies (ou témoins de connexion) afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site web. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez modifier vos paramètres.

Donald Tusk, président du Conseil européen

À la une

Suivez Donald Tusk sur:

Réunion informelle de 27 chefs d'État ou de gouvernement

Le 16 septembre, les chefs d'État ou de gouvernement de 27 États membres de l'UE se réuniront à Bratislava pour prolonger la réflexion politique destinée à donner une impulsion à la poursuite des réformes et au développement de l'UE à 27 États membres.

Le président Tusk prévoit de consulter au préalable tous les dirigeants de l'UE afin de discuter de la forme et du contenu de la réunion de Bratislava. Plusieurs rencontres, devant avoir lieu en août et en septembre, ont déjà été confirmées.

C'est notamment le cas d'un dîner de travail avec la chancelière allemande, Angela Merkel, prévu le 18 août, et d'entrevues avec le Premier ministre belge, Charles Michel, le président français, François Hollande, le Premier ministre luxembourgeois, Xavier Bettel, le Premier ministre slovaque, Robert Fico, le Premier ministre irlandais, Enda Kenny, le Premier ministre britannique, Theresa May, le Premier ministre letton, Māris Kučinskis, la présidente lituanienne, Dalia Grybauskaitė, le Premier ministre estonien, Taavi Rõivas, le Premier ministre suédois, Stefan Löfven, le Premier ministre maltais, Joseph Muscat, le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy et le Premier ministre hongrois, Viktor Orbán.

Depuis le 1er décembre 2014, Donald Tusk dirige le Conseil européen, l'institution qui fixe les orientations et les priorités politiques de l'UE. Il est chargé de préparer et de présider les réunions de cette institution. Il assure également, à son niveau, la représentation extérieure de l'Union dans le cadre de la politique étrangère et de sécurité commune de l'UE.

Le contenu s'affiche en langue originale lorsque la traduction n'est pas disponible