Personnel et budget du SGC

Secrétariat général

Personnel

Le Secrétariat général du Conseil (SGC) emploie quelque 3 000 personnes originaires de l'ensemble des États membres de l'UE. Le personnel se répartit en quatre catégories:

  • les fonctionnaires: ils sont administrateurs (AD) ou assistants (AST)
  • les agents temporaires
  • les agents contractuels
  • les experts nationaux détachés

Dans sa majorité, le personnel du SGC est composé de fonctionnaires.

Le personnel du SGC en chiffres

En 2015, l'effectif du SGC s'élevait à 3 048 personnes (1 761 femmes et 1 287 hommes):

  • 114 nouveaux membres du personnel originaires de 22 États membres de l'UE ont été recrutés
  • 27 collègues sont arrivés au SGC en provenance d'autres institutions de l'UE
  • 21 membres du personnel ont été transférés vers d'autres institutions de l'UE après avoir travaillé en moyenne 6,5 ans au SGC
  • 86 membres du personnel du SGC sont partis à la retraite au terme d'une carrière qui aura duré en moyenne 26 ans.

Budget

Budget de l'UE pour 2018

Dans sa position, le Conseil se prononce pour un budget 2018 de l'UE d'un montant de près de 159 milliards € en engagements et de plus de 144 milliards € en paiements.

Le Conseil et le Parlement européen adoptent le budget annuel de l'UE. Celui-ci contient une section spécifique (section II) pour le budget commun du Conseil et du Conseil européen. En 2017, la section II représente environ 0,4 % du budget de l'UE, ce qui correspond à plus ou moins 5,9 % du total des dépenses administratives de l'ensemble des institutions de l'UE.

Le Secrétaire général soumet chaque année un projet d'état prévisionnel des dépenses du Conseil. Il est pleinement responsable des dépenses engagées au titre de la section II du budget et prend toutes les mesures nécessaires pour en assurer la bonne gestion.

Le budget en chiffres

Le budget commun pour 2017 s'élève à 561,6 millions €.

  • 59,8 % du budget sont consacrés aux dépenses de personnel
  • 18,3 % du budget sont absorbés par les frais directement liés aux réunions officielles organisées chaque année par le Conseil (par exemple les frais d'interprétation et le remboursement des frais de voyage des délégations)
  • Les dépenses concernant les bâtiments et les infrastructures représentent 10,3 % du budget
  • Les systèmes informatiques, l'équipement et le mobilier représentent quant à eux 8,6 % du budget