Le Conseil européen

Le Conseil européen est composé des chefs d'État ou de gouvernement des États membres de l'UE, ainsi que de son président et du président de la Commission européenne. Il définit les orientations et les priorités politiques générales de l'UE.

Le Conseil de l'UE

Le Conseil de l'UE représente les gouvernements des États membres. Également connu, de manière plus informelle, sous le nom de Conseil, c'est le lieu où les ministres de tous les pays de l'UE se réunissent pour adopter des lois et coordonner leurs politiques.

Qu'est-ce que le Conseil ?

Le Conseil européen et le Conseil de l'UE sont deux institutions étroitement liées. Ils ont des noms similaires, occupent les mêmes bâtiments et emploient le même personnel - le Secrétariat général du Conseil (SGC). Toutefois, leurs rôles et leur composition sont très différents.

Gros plan sur

Un pas supplémentaire vers la fin des frais d’itinérance

Le 2 décembre, le Conseil a arrêté sa position concernant de nouvelles règles relatives aux marchés de gros de l’itinérance dans l’UE. Il s’agit d’une condition nécessaire et préalable à l’abolition des frais d’itinérance pour les consommateurs en 2017.

Le projet de règlement établit des plafonds aux prix que les opérateurs peuvent appliquer entre eux pour l'utilisation de leur réseau en vue de fournir des services d'itinérance. Ces plafonds couvrent les appels vocaux, les SMS et l'utilisation des données. Des prix maximaux seront négociés.

Le texte approuvé est le point de départ pour les négociations avec le Parlement européen en vue de respecter la date butoir fixée à juin 2017 pour la suppression des frais d’itinérance.

Gros plan sur

Un pas supplémentaire vers la fin des frais d’itinérance

Le 2 décembre, le Conseil a arrêté sa position concernant de nouvelles règles relatives aux marchés de gros de l’itinérance dans l’UE. Il s’agit d’une condition nécessaire et préalable à l’abolition des frais d’itinérance pour les consommateurs en 2017.

Le projet de règlement établit des plafonds aux prix que les opérateurs peuvent appliquer entre eux pour l'utilisation de leur réseau en vue de fournir des services d'itinérance. Ces plafonds couvrent les appels vocaux, les SMS et l'utilisation des données. Des prix maximaux seront négociés.

Le texte approuvé est le point de départ pour les négociations avec le Parlement européen en vue de respecter la date butoir fixée à juin 2017 pour la suppression des frais d’itinérance.