Aller au contenu
S'abonner par courriel

Principaux résultats

Changement climatique

Le Conseil a débattu des préparatifs de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, qui aura lieu à Paris en décembre prochain. L'objectif de la conférence est d'adopter un accord mondial ambitieux et juridiquement contraignant qui devra être mis en œuvre à partir de 2020.

Dans le cadre de ces préparatifs, le Conseil a adopté la communication sur la contribution prévue déterminée au niveau national (CPDN) de l'UE et de ses États membres.

Il y est confirmé que l'UE et ses États membres s'engagent à respecter conjointement un objectif contraignant consistant à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l'UE d'au moins 40 % d'ici 2030 par rapport aux niveaux de 1990, conformément à ce qui est indiqué dans les conclusions du Conseil européen d'octobre 2014.

Cette communication a été envoyée ce jour au Secrétariat de la CCNUCC pour qu'elle soit publiée sur son site web.

Le ministre letton de l'environnement, M. Kaspars Gerhards, a souligné qu'"il faudra se doter cette année d'une diplomatie du changement climatique ciblée et globale pour nouer les alliances nécessaires à la conclusion d'un accord ambitieux à Paris." 

Union de l'énergie

Le Conseil s'est penché sur les questions liées au changement climatique qui relèvent de l'Union de l'énergie, l'accent étant mis sur la décarbonisation de l'économie. 

"Il existe des synergies entre une utilisation efficace des ressources et la numérisation qu'il convient d'explorer; le moment est particulièrement opportun pour contribuer à la future stratégie de l'UE pour le marché unique numérique."

a déclaré M. Kaspars Gerhards, le ministre letton de l'environnement. 

Examen annuel de la croissance

Les ministres ont également examiné les aspects liés à l'environnement de l'examen annuel de la croissance en vue de l'examen à mi-parcours de la stratégie Europe 2020.

Les ministres se sont concentrés sur la manière dont la stratégie pourrait contribuer au mieux au passage à une économie circulaire, efficace dans l'utilisation des ressources et à faible intensité de carbone.

Programme de développement pour l'après-2015

Le Conseil a examiné les derniers développements concernant les négociations relatives au programme de développement pour l'après-2015, qui devrait être adopté en septembre 2015 par l'Assemblée générale des Nations unies.

Au cours du déjeuner, les ministres ont procédé à un échange de vues avec l'Agence européenne pour l'environnement sur les résultats énoncés dans son récent rapport intitulé "L'environnement en Europe – état et perspectives 2015".

En outre, le Conseil a adopté, sans débat, une décision relative à l'adhésion de l'Union européenne à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES).