Nous recourons aux cookies (ou témoins de connexion) afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site web. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez modifier vos paramètres.

Eurogroupe, 16/02/2015

Eurogroupe
  • Eurogroupe
  • 16/02/2015
  • Bruxelles
  • Présidé par Jeroen Dijsselbloem, président de l'Eurogroupe

Principaux résultats

Grèce

Les ministres des finances de la zone euro se sont réunis pour débattre de la voie à suivre pour la Grèce, dans le contexte de l'expiration prochaine de l'actuel programme d'ajustement économique de ce pays. Les discussions se sont appuyées sur les travaux techniques menés au cours des derniers jours établissant les différences entre le programme actuel et les projets du gouvernement grec. 

"Le meilleur moyen d'aller de l'avant est d'étendre le programme actuel"

Jeroen Dijsselbloem, président de l'Eurogroupe

"Le meilleur moyen d'aller de l'avant est d'étendre le programme actuel", a déclaré Jeroen Dijsselbloem, président de l'Eurogroupe, lors de la conférence de presse qui a suivi la réunion. Il a poursuivi en indiquant que, dans le cadre du programme, une certaine souplesse était possible et pouvait être négociée entre la Grèce et les institutions. 

Ces négociations pourraient démarrer lorsque les autorités grecques présenteraient une demande d'extension du programme, accompagnée d'une série d'engagements clairement définis indiqués par les ministres au cours de la réunion. 

Remboursement anticipé par le Portugal des prêts accordés par le FMI  

L'Eurogroupe a donné son accord politique à la demande présentée par le Portugal de procéder à un remboursement anticipé d'une partie des prêts qui lui avaient été accordés par le Fonds monétaire international.  Cette initiative va permettre au Portugal de faire des économies significatives sur le paiement des intérêts.     

Chypre

Les ministres ont débattu du programme d'ajustement économique en cours à Chypre. Ils ont demandé aux responsables politiques chypriotes de mettre en œuvre la législation sur les saisies le plus rapidement possible. Cette législation, qui est une des principales exigences inscrites dans le programme actuel, laissera aux banques le soin de gérer leurs créances douteuses et d'apurer leur bilan. Cela contribuera à libérer les flux de crédit dans l'économie. 

Cette législation doit être mise en œuvre pour que le programme puisse être remis sur ses rails.

Situation économique dans la zone euro

Les ministres ont débattu des récentes prévisions économiques d'hiver de la Commission européenne pour la zone euro. Ils ont réaffirmé qu'il était nécessaire de poursuivre résolument les réformes structurelles et les investissements pour favoriser une croissance à long terme. 

Approfondissement de l'Union économique et monétaire

Le président de l'Eurogroupe a informé les ministres de la teneur des discussions sur l'Union économique et monétaire tenues lors du sommet informel du 12 février 2015. M. Dijsselbloem a donné aux ministres des informations sur les travaux concernant le "rapport des quatre présidents" qui doit définir des moyens de renforcer l'Union économique et monétaire.

Élaboré par les présidents de la Commission européenne, du Conseil européen, de la Banque centrale européenne et de l'Eurogroupe, ce rapport devrait être publié en juin. 

Revu pour la dernière fois le 18/02/2015