Nous recourons aux cookies (ou témoins de connexion) afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site web. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez modifier vos paramètres.

Eurogroupe, 12/09/2015

Eurogroupe
  • Eurogroupe
  • 12/09/2015
  • 12:00
  • Luxembourg

Principaux résultats

Situation économique

L'Eurogroupe a examiné la situation économique actuelle dans la zone euro, à la suite d'exposés présentés par la Commission européenne et la Banque centrale européenne.

La reprise économique dans la zone euro devrait se poursuivre, mais peut-être à un rythme un peu plus lent que prévu. Le ralentissement escompté est lié à des facteurs externes, tels que le tassement de la croissance en Chine et dans d'autres économies de marché émergentes.

La zone euro doit donc poursuivre la mise en œuvre de politiques budgétaires saines et de réformes structurelles en vue de parvenir à une croissance équilibrée et durable.

Discussions thématiques sur la croissance et l'emploi

L'Eurogroupe poursuivra les discussions sur les moyens de réduire la charge fiscale élevée qui pèse sur le travail dans la zone euro, cette charge étant actuellement la plus lourde au monde.

Les ministres sont convenus de réaliser une évaluation comparative informelle sur la fiscalité du travail dans la zone euro et ont adopté une déclaration à cette fin. Cette évaluation permettra aux États membres de comparer leurs situations et celles des autres pays lors de l'adoption de mesures au niveau national.

Chypre

L'Eurogroupe a accueilli avec satisfaction la septième évaluation du programme d'ajustement économique en cours à Chypre, dont les résultats sont encourageants, ouvrant ainsi la voie aux procédures d'approbation dans un certain nombre d'États membres, après quoi le Conseil des gouverneurs du Mécanisme européen de stabilité (MES) approuvera formellement le versement de 500 millions d'euros en octobre.

Grèce

L'Eurogroupe a été informé des derniers développements en Grèce.

Il est convaincu que le nouveau gouvernement, qui sera formé après les élections législatives prévues dans le courant du mois, coopèrera de manière constructive avec ses partenaires de la zone euro et les institutions en vue de mettre en œuvre le nouveau programme d'ajustement économique de la Grèce, adopté en août.

Voir également:

Revu pour la dernière fois le 14/09/2015