Eurogroupe, 15/06/2017

Eurogroupe
  • Eurogroupe
  • 15/06/2017
  • 15:00
  • Luxembourg

Principaux résultats

Informations sur la réunion

Grèce

L'Eurogroupe a achevé ses discussions sur le deuxième examen, actuellement en cours, du programme d'ajustement macroéconomique de la Grèce financé par le Mécanisme européen de stabilité.

L'Eurogroupe a salué l'adoption par le Parlement grec des actions préalables qui avaient été convenues. Ces actions s'inscrivaient dans le cadre d'une série de réformes dont le pays avait convenu avec les institutions (la Commission européenne, la Banque centrale européenne, le Mécanisme européen de stabilité et le Fonds monétaire international) le 2 mai 2017.

Les mesures de réforme couvrent des domaines tels que les retraites, l'impôt sur le revenu, le marché du travail ainsi que les secteurs de la finance et de l'énergie. Elles devraient affermir la stratégie budgétaire à moyen terme de la Grèce et soutenir un rééquilibrage de l'économie qui soit favorable à la croissance.
L'Eurogroupe a invité la Grèce, avec les institutions et les tiers concernés, à élaborer et soutenir une stratégie globale qui soit favorable à la croissance.

L'Eurogroupe a réaffirmé sa stratégie visant à assurer la soutenabilité de la dette publique grecque qui avait été approuvée en mai 2016, tout en communiquant certains détails supplémentaires au sujet des mesures à moyen terme sur l'endettement dont la Grèce pourrait bénéficier.

Ces mesures seront mises en œuvre une fois le programme mené à bien si, à la suite d'une nouvelle analyse de la soutenabilité de la dette, il est confirmé qu'elles sont nécessaires.

L'Eurogroupe a salué l'engagement de la Grèce à maintenir un excédent primaire de 3,5 % du PIB jusqu'en 2022, et une trajectoire budgétaire compatible avec le cadre budgétaire européen par la suite. Selon une analyse effectuée par la Commission européenne, cette condition serait respectée avec un excédent primaire égal ou légèrement supérieur à 2,0% du PIB au cours de la période 2023-2060.

Dans ce contexte, la direction du FMI recommandera prochainement au conseil d'administration du FMI de marquer son accord de principe sur un nouvel accord de confirmation d'une durée de 14 mois en faveur de la Grèce.

Le Mécanisme européen de stabilité sera en mesure de procéder au déblocage de la prochaine tranche de l'aide financière destinée à la Grèce disponible au titre du programme, lorsque les États membres de la zone euro auront accompli leurs procédures nationales applicables pour autoriser le versement. Le montant de la prochaine tranche sera de 8,5 milliards d'euros.

Discussion thématique sur la croissance et l'emploi: améliorer la qualité des finances publiques

L'Eurogroupe a procédé à un autre échange de vues sur la qualité des finances publiques, qui faisait suite à son débat de septembre 2016, lorsqu'il a approuvé des principes communs pour guider le réexamen des dépenses nationales.

Les ministres ont débattu de la mise en œuvre concrète de ces principes, à la lumière d'une présentation de la Commission européenne portant sur les expériences nationales.

Les réexamens des dépenses aident les gouvernements à recenser les domaines dans lesquels il est possible de réaliser des économies et des gains d'efficacité et de mieux rentabiliser les dépenses. Cette question revêt une importance particulière pour les États membres de la zone euro, compte tenu des efforts qu'ils déploient actuellement pour garantir une politique budgétaire responsable et, dans le même temps, soutenir la croissance.

Des travaux supplémentaires seront menés dans ce domaine, dans l'objectif de mettre en place un échange de bonnes pratiques.

Évaluation de la zone euro par le FMI au titre de l'article IV

Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), a informé l'Eurogroupe de l'évaluation que ses services ont réalisée des perspectives, risques et défis de la zone euro en matière d'économie. Cette évaluation a été effectuée dans le cadre des consultations menées chaque année par le FMI au titre de l'article IV.

Le FMI a confirmé que la reprise économique dans la zone euro se consolide et qu'elle se généralise dans l'ensemble des États membres. Il a recommandé à la zone euro de tirer parti des conditions de financement actuellement favorables et de continuer à mettre l'accent sur des politiques budgétaires saines, ainsi que sur les réformes structurelles et les réformes du secteur financier. Il convient également de parachever l'union économique et monétaire.

L'Eurogroupe a eu une discussion constructive sur cette évaluation. Les conclusions du FMI seront publiées sur son site web en temps utile.

L'article IV des statuts du FMI est la base sur laquelle l'institution procède à la surveillance des politiques économiques de ses États membres et des zones monétaires telles que la zone euro.

Mise en œuvre du cadre européen de résolution des défaillances

L'Eurogroupe a été informé par la présidente du Conseil de résolution unique, Elke König, et par la vice-présidente du conseil de surveillance de la BCE, Sabine Lautenschläger, conjointement avec la Commission européenne, de l'état d'avancement de la mise en œuvre du cadre européen de résolution des défaillances.

Revu pour la dernière fois le 23/06/2017