Nous recourons aux cookies (ou témoins de connexion) afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site web. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez modifier vos paramètres.

Conseil européen, 19-20/03/2015

Conseil européen
  • Conseil européen
  • 19-20/03/2015
  • Bruxelles
  • Présidé(e) par Donald Tusk
  • Répertoire photo 

Au début de la réunion du Conseil européen, les dirigeants ont commencé par respecter une minute de silence en l'honneur des victimes des attentats perpétrés en Tunisie le 18 mars 2015. 

Lors de la réunion, les dirigeants européens sont convenus d'établir une Union de l'énergie. Ils se sont également penchés sur des questions économiques ainsi que sur les relations extérieures, la situation en Lybie, les relations avec la Russie et l'Ukraine, et les objectifs du sommet du Partenariat oriental qui se tiendra prochainement à Riga.

Union de l'énergie

Le Conseil européen a décidé de définir les premières étapes vers la mise en place d'une Union de l'énergie. Les dirigeants de l'UE sont déterminés à assurer la disponibilité d'une énergie financièrement abordable, sûre et durable  dans l'UE.

Les discussions ont porté essentiellement sur la sécurité énergétique et la transparence des contrats gaziers. Tous les contrats gaziers doivent être conformes au droit de l'UE et plus transparents, et ne devraient pas avoir d'incidence négative sur la sécurité énergétique européenne.  

Les dirigeants de l'UE sont également convenus:

  • de développer des stratégies innovantes pour une nouvelle génération d'énergies renouvelables et d'accroître l'efficacité énergétique, et
  • de renforcer la diplomatie de l'UE dans le domaine du climat pour contribuer au succès du sommet de Paris sur le climat, en décembre 2015. 

Relations extérieures

Partenaires orientaux

Les dirigeants européens ont arrêté les objectifs du sommet du Partenariat oriental, qui aura lieu à Riga les 21 et 22 mai 2015. Le Conseil européen a rappelé son engagement à l'égard des partenaires orientaux en accordant la priorité au renforcement des institutions démocratiques à l'Est. 

Relations avec la Russie et l'Ukraine

Les dirigeants européens ont décidé d'aligner le régime actuel de sanctions sur la mise en œuvre des accords de Minsk. Les sanctions économiques resteront en vigueur jusqu'à la fin de 2015 – le dernier point du plan de paix devrait alors être mis en œuvre: l'Ukraine devrait reprendre le contrôle de ses frontières à l'Est. 

Les dirigeants de l'UE ont également souligné la nécessité de contrer les campagnes de désinformation menées par la Russie au sujet du conflit en Ukraine. La Haute Représentante de l'Union, Federica Mogherini, élaborera, en prévision du Conseil européen de juin, un plan d'action sur la communication stratégique.

Libye

L'UE demeure attachée au processus de transition en Lybie et à l'action du représentant spécial des Nations unies, Bernardino Leon. Les dirigeants européens ont appelé à un cessez-le-feu immédiat et sans conditions, ainsi qu'à la formation rapide d'un gouvernement d'union nationale.

Les dirigeants européens ont reconnu la nécessité de gérer les migrations de manière appropriée et de mettre en œuvre les mesures décidées par le Conseil en octobre 2014 en vue de mieux gérer les flux migratoires, notamment en renforçant l'opération Triton menée par Frontex en Méditerranée centrale. Des efforts plus concertés sont nécessaires pour accroître le soutien apporté par l'UE aux pays d'origine et de transit. 

Sujets économiques 

Semestre européen 2015

Le Conseil européen a procédé à un échange de vues sur la situation économique en Europe et sur la mise en œuvre des réformes structurelles essentielles entreprises par les États membres. 

Les dirigeants ont approuvé les trois priorités de l'examen annuel de la croissance 2015:

  • les investissements;
  • les réformes structurelles; 
  • la responsabilité budgétaire.

Ils ont invité les États membres à intégrer ces priorités dans leurs prochains programmes nationaux de réforme et programmes de stabilité ou de convergence, qui sont attendus pour mai 2015.

Plan d'investissement pour l'Europe

Les dirigeants européens ont salué l'adoption de la position de négociation du Conseil concernant la proposition relative au Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS)

Le Conseil européen escompte que les négociations avec le Parlement européen s'achèveront en juin 2015, de sorte que le fonds puisse être lancé à la mi‑2015.

Les dirigeants ont également fait le point des négociations avec les États-Unis sur le partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP). Ils ont rappelé leur détermination à achever les négociations d'ici la fin de l'année et à redoubler d'efforts pour faire mieux comprendre les avantages de l'accord.

Lettre d'invitation et note d'information

Sommet social tripartite 

Le 19 mars, avant la réunion du Conseil européen, Donald Tusk a présidé, conjointement avec Jean-Claude Juncker et Laimdota Straujuma, premier ministre letton, ce sommet qui est une enceinte de dialogue entre les institutions de l'UE et les partenaires sociaux européens.

Le sommet social de printemps avait pour thème: "Investir dans la croissance et créer des emplois: renforcer la contribution des partenaires sociaux".

Revu pour la dernière fois le 01/06/2015