Réunion informelle des 27 chefs d'État ou de gouvernement, 16/09/2016

  • 16/09/2016
  • Bratislava
  • Présidé(e) par Donald Tusk
  • Répertoire photo 

Informations destinées aux médias

Les chefs d'État ou de gouvernement des 27 se sont réunis à Bratislava pour entamer une réflexion politique sur le développement d'une UE à 27 pays membres.

Les dirigeants se sont mis d'accord sur la Déclaration et la Feuille de route de Bratislava, qui fixent les objectifs pour les mois à venir.

Ces objectifs consistent notamment:

  • à rétablir le contrôle total des frontières extérieures
  • à assurer la sécurité intérieure et à lutter contre le terrorisme
  • à renforcer la coopération de l'UE en matière de sécurité extérieure et de défense
  • à stimuler le marché unique et à offrir de meilleures perspectives aux jeunes Européens

"Ces objectifs sont assortis d'un certain nombre de mesures très concrètes", a indiqué le président Donald Tusk lors de la conférence de presse qui a suivi le sommet. "Permettez-moi juste d'indiquer que plusieurs dirigeants ont décidé de déployer immédiatement du personnel et du matériel supplémentaires pour contribuer à la surveillance de la frontière que la Bulgarie partage avec la Turquie", a-t-il ajouté.

La feuille de route de Bratislava orientera l'action de l'UE au cours des prochains mois. Ces 27 dirigeants souhaitent se revoir à Malte en janvier 2017 et achever le processus de réflexion lors de la réunion de Rome, en mars 2017.

"J'espère que la réunion de Bratislava permettra de renouveler la confiance envers l'Union européenne", a indiqué le président Tusk. "Cela n'arrivera que si et lorsque les gens se rendent compte que nous tenons nos engagements grâce à une coopération loyale entre les États membres et les institutions", a-t-il ajouté.

Contexte

Le 29 juin 2016, les 27 chefs d'État ou de gouvernement se sont réunis de manière informelle pour discuter des conséquences politiques et pratiques du "Brexit". Les dirigeants ont engagé un débat sur l'avenir de l'Union européenne.

"Nous sommes déterminés à rester unis et à œuvrer dans le cadre de l'UE pour relever les défis du XXIe siècle et trouver des solutions dans l'intérêt de nos nations et de nos populations. Nous nous tenons prêts à faire face à toute difficulté susceptible de découler de la situation actuelle", ont-ils déclaré.

Revu pour la dernière fois le 19/09/2016