60e anniversaire des traités de Rome, 25/03/2017

Conseil européen
  • Conseil européen
  • 25/03/2017
  • Rome
  • Présidé(e) par Donald Tusk

Informations destinées aux médias

Principaux points de l'ordre du jour

Les chefs d'État ou de gouvernement de l'UE se réuniront à Rome, en Italie, le 25 mars pour le 60e anniversaire des traités de Rome. Ce sera l'occasion de mener une réflexion sur l'état de l'Union européenne et l'avenir du processus d'intégration. Il est prévu que les dirigeants adoptent une déclaration exposant une vision commune pour les années à venir.

"Cet événement sera l'occasion de célébrer notre histoire commune et de faire le bilan de soixante ans d'intégration. Nul n'ignore que ce moment historique que nous vivons nécessite de mener une réflexion plus approfondie et plus concrète sur les défis que l'Union doit relever à court et à moyen terme."

Le président Donald Tusk et les Premiers ministres Paolo Gentiloni et Joseph Muscat dans la lettre d'invitation qu'ils ont adressée aux chefs d'État ou de gouvernement de l'UE

Préparatifs pour l'anniversaire

Visite à Rome

Une semaine avant les célébrations, le président Donald Tusk s'est rendu à Rome, où il a participé à la conférence des présidents des parlements de l'UE tenue à l'occasion du 60e anniversaire des traités de Rome. Il a aussi rencontré le président italien, Sergio Matarella.

"Les traités de Rome ont été à l'origine d'un processus qui, depuis ses débuts, a ramené beaucoup d'autres pays à la liberté et à la prospérité, à l'est comme à l'ouest", a déclaré M. Tusk devant le Sénat de la République italienne le 17 mars 2017. "Ce processus nous a aidés à comprendre que lorsque l'Europe est faible, chacun des pays qui la composent est faible. Si elle se montre forte, ses États membres sont forts."

Réunion informelle à Bruxelles

Le vendredi 10 mars, les 27 dirigeants ont tenu une réunion informelle à Bruxelles pour préparer le 60e anniversaire des traités de Rome et ils ont discuté des principaux éléments de la déclaration de Rome.

Le débat a été axé sur l'avenir de l'UE, y compris sur l'idée d'une Europe à plusieurs vitesses.

"Lors de nos discussions sur les différents scénarios possibles pour l'Europe, notre principal objectif devrait être de renforcer la confiance mutuelle et l'unité entre les 27. Après le débat d'aujourd'hui, je peux dire ouvertement que les 27 dirigeants approuvent tous cet objectif" a déclaré le président Tusk lors de la conférence de presse qui a suivi la réunion.

Sommet de Malte

Plus tôt dans l'année, les 27 dirigeants se sont en outre réunis à Malte pour entamer les préparatifs de l'anniversaire des traités de Rome. Les discussions se sont appuyées sur la réflexion politique relative à l'avenir de l'UE à 27 États membres, qui a été lancée immédiatement après que le Royaume-Uni a voté en faveur d'une sortie de l'Union européenne, le 23 juin 2016, et qui s'est poursuivie le 16 septembre 2016 à Bratislava.

Programme

24/03/2017 15:30

(événement organisé en marge des célébrations)

Réunion des présidents des institutions de l'UE avec les partenaires sociaux (syndicats et associations professionnelles), organisée par le Premier ministre italien

Palais Chigi

18:00

(événement organisé en marge des célébrations)

Audience des chefs d'État et de gouvernement de l'UE avec le pape François

Vatican

25/03/2017 09:00

Arrivées

Capitole

10:00

Célébration du 60e anniversaire des traités de Rome

Capitole

11:45

Cérémonie de signature de la déclaration de Rome

Capitole

11:50

Photo de famille

Capitole

12:00

Conférence de presse des présidents Donald Tusk, Jean-Claude Juncker et Antonio Tajani ainsi que des Premiers ministres Paolo Gentiloni et Joseph Muscat

Capitole

13:00

Déjeuner offert par le président italien Sergio Matarella

Quirinale

14:00

(événement organisé en marge des célébrations)

Marche pour l'Europe 2017

Contexte

Les traités de Rome sont les traités fondateurs instituant la Communauté économique européenne (CEE) et la Communauté européenne de l'énergie atomique (CEEA); ils ont été signés le 25 mars 1957 et sont entrés en vigueur le 1er janvier 1958.

À l'exemple de la structure institutionnelle de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA), les nouvelles Communautés comptaient elles aussi quatre institutions: une Commission, un Conseil et, conjointement avec la CECA, une Assemblée et une Cour.

La première session du Conseil de la CEE s'est tenue le 25 janvier 1958 sous la présidence de Victor Larock, le ministre belge des affaires étrangères.

Revu pour la dernière fois le 20/03/2017