Aller au contenu
S'abonner par courriel

Principaux résultats

Diffusion en direct
Diffusion en direct

15 mai 2017

  • 08 h 00 Arrivées
  • 17 h 00 Conférence de presse

Horaire prévu

Afrique

La session de ce jour a été principalement consacrée à l'Afrique. Notre relation évolue pour passer d'une approche d'aide classique à un véritable partenariat dans tous les domaines, qu'il s'agisse du changement climatique, de la sécurité, du développement économique, des questions migratoires ou encore de l'appui humanitaire. Ces discussions nous aideront à préparer le sommet UE-Afrique de novembre, qui sera principalement consacré à la jeunesse et aux moyens d'offrir des perspectives aux jeunes en Europe et en Afrique en particulier. C'est là le meilleur moyen de gérer les migrations, et la meilleure façon d'éviter la radicalisation.

Federica Mogherini, haute représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité

Les ministres des affaires étrangères ont examiné la situation dans la Corne de l'Afrique, une région confrontée à l'instabilité, notamment en Somalie et au Soudan du Sud. La discussion a essentiellement porté sur les défis politiques et sécuritaires, notamment sur les répercussions de cette situation dans l'ensemble de la région. Les ministres ont souligné l'importance stratégique de l'engagement de l'UE dans le cadre d'une présence politique forte et une poursuite de la contribution à la paix et à la sécurité, notamment par l'intermédiaire des missions et opérations actuellement menées dans le cadre de la PSDC. Cet engagement vient s'ajouter à l'aide humanitaire et à l'aide au développement considérables apportées par l'UE et ses États membres, qui demeurent indispensables compte tenu des 13 millions de personnes confrontées à une grave famine et des 650 000 personnes déplacées à l'intérieur de la région. Les ministres chargés du développement débattront également de la situation humanitaire lors de leur session du Conseil du vendredi 19 mai.

Le Conseil a également tenu un débat plus général sur les relations entre l'Afrique et l'UE. Les ministres des affaires étrangères ont salué la communication conjointe de la haute représentante et de la Commission sur un nouvel élan pour le partenariat entre l'UE et l'Afrique. Cette discussion contribuera à la préparation du sommet UE-Afrique de novembre, qui sera principalement consacré à la jeunesse. À cet égard, les ministres ont souligné combien il était important de créer des emplois, notamment en assurant un climat propice aux échanges et aux investissements privés, et de promouvoir l'intégration sociale et politique des jeunes en Afrique.

Les ministres des affaires étrangères ont ensuite examiné, avec M. Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l'Union africaine, comment renforcer la coopération avec l'Union africaine pour faire face aux nombreux défis auxquels sont confrontés les deux continents.

Venezuela

Eu égard aux événements préoccupants qui se sont déroulés récemment dans ce pays, le Conseil a adopté des conclusions sur le Venezuela.

Partenariat oriental

Le Conseil a procédé à un échange de vues sur le Partenariat oriental dans la perspective de la réunion ministérielle qui se tiendra à Luxembourg le 19 juin et du sommet du Partenariat oriental prévu à Bruxelles le 24 novembre.

Les ministres ont rappelé l'importance capitale que revêt le Partenariat oriental pour l'Union européenne. Ils ont souligné leur unité dans le soutien apporté à la région et à chaque pays du Partenariat oriental, à savoir l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie et l'Ukraine, dans le cadre d'une approche adaptée. Ils ont également insisté sur leur détermination à obtenir des résultats concrets au profit des citoyens, tant dans l'UE que dans les pays du Partenariat oriental. À cet égard, ils ont salué les avancées de la libéralisation du régime des visas en faveur de la Géorgie et de l'Ukraine, et ont souligné qu'il était important de mettre en œuvre les accords d'association/zones de libre-échange approfondi et complet ainsi que de mener les réformes.

Sécurité et défense

Les ministres des affaires étrangères ont tenu un débat sur la mise en œuvre de la stratégie globale de l'Union dans le domaine de la sécurité et de la défense. Ils ont fait le point sur les progrès accomplis, en particulier en vue des discussions qui auront lieu lors de la session du Conseil des affaires étrangères (Défense) du 18 mai, lors duquel le Conseil devrait adopter des conclusions concernant les progrès de la mise en œuvre de la stratégie globale dans le domaine de la sécurité et de la défense.