Sommet du G7, château d'Elmau, Allemagne, 07-08/06/2015

Conseil européen
  • Conseil européen
  • 07-08/06/2015
  • Schloss Elmau

Les 7 et 8 juin 2015, l'Allemagne a accueilli la réunion des chefs d'État ou de gouvernement du G7. Le sommet a mis l'accent sur l'économie mondiale et le changement climatique, ainsi que sur des questions essentielles de politique étrangère, de sécurité et de développement.

M. Donald Tusk, président du Conseil européen, et M. Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, ont représenté l'UE lors du sommet.

Les dirigeants du G7 sont convenus d'une déclaration commune:

Politique étrangère et de sécurité

Les dirigeants ont essentiellement débattu de la situation en Ukraine et des relations avec la Russie. Ils ont confirmé leur soutien à l'Ukraine et sont tous convenus de maintenir la pression exercée sur la Russie au moyen des sanctions jusqu'à la mise en œuvre intégrale des accords de Minsk.

La situation en Syrie, en Iraq et en Libye, qui soulève également des questions liées à la sécurité, figurait aussi à l'ordre du jour du sommet.

Économie mondiale

Les dirigeants ont abordé les questions économiques suivantes: 

  • des mesures destinées à soutenir et favoriser la croissance mondiale;
  • des questions commerciales, notamment les négociations actives et ambitieuses en cours entre les membres du G7, par exemple celles sur le partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (PTCI)

La situation de la Grèce a également été examinée et les dirigeants se sont mutuellement fait part de leurs préoccupations et de leurs points de vue sur la voie à suivre.

Défis posés par l'énergie et le climat, ainsi que par le développement

L'un des thèmes principaux a été celui du changement climatique. Tous les pays du G7 se sont déclarés fermement déterminés à adopter un accord ambitieux lors de la Conférence de Paris sur le climat (CdP 21) qui se tiendra en décembre.

Les dirigeants du G7 ont également débattu des prochaines étapes à franchir sur la voie d'un nouvel accord international sur l'éradication de la pauvreté et le développement durable, le "programme de développement pour l'après-2015".

Parmi les autres thèmes présentés par la présidence allemande, on peut citer la protection du milieu marin et l'utilisation efficace des ressources, la résistance aux antibiotiques, les maladies négligées et liées à la pauvreté, Ebola, ainsi que l'autonomisation des femmes exerçant une activité indépendante et la formation professionnelle des femmes.

Dialogue avec les États africains

Par ailleurs, le deuxième jour du sommet, les dirigeants du G7 ont rencontré des chefs d'État ou de gouvernement de pays africains pour examiner:

  • la lutte contre le terrorisme
  • la manière de soutenir les réformes entreprises par les pays africains;
  • le renforcement de la paix et de la sécurité sur le continent;
  • la croissance et le développement durable en Afrique. 

Contexte

Voir aussi

Sommet du G7 tenu à Bruxelles (Belgique) les 4 et 5 juin 2014

Le sommet du G7 qui a eu lieu en Allemagne faisait suite à celui tenu en juin 2014 à Bruxelles, qui était le premier sommet du G7 depuis 16 ans.

Initialement, un sommet du G8, présidé par la Russie, devait se tenir au début du mois de juin 2014 à Sotchi, en Russie. En raison de la violation par la Fédération de Russie de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine, les dirigeants du G7 ont décidé, lors d'une réunion qu'ils ont tenue le 24 mars 2014 à La Haye (Pays‑Bas), de se réunir plutôt en G7 à Bruxelles, les 4 et 5 juin 2014. 

Depuis lors, les réunions se poursuivent dans le cadre du G7 en attendant que la Russie change d'orientation.

L'UE, membre du G7/G8

La première participation de représentants de ce qui était alors la Communauté européenne remonte à 1977, au sommet de Londres. Le premier sommet du G7 s'était tenu deux ans auparavant, en 1975, à Rambouillet, en France. À l'origine, le rôle de l'UE se limitait à ses domaines de compétence exclusive, mais ce rôle a pris de l'importance au fil du temps. La Commission européenne a été progressivement intégrée à tous les débats politiques à l'ordre du jour du sommet et, depuis le sommet d'Ottawa (1981), elle participe à toutes les séances de travail du sommet.

Le président de la Commission européenne a assisté pour la première fois à une réunion du G8 en 2005, à Gleneagles. Le président du Conseil européen assiste aux sommets du G8/G7 depuis l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne (2009).

La Commission et le Conseil européen assument toutes les responsabilités d'un membre. Le communiqué du sommet est politiquement contraignant pour tous les membres du G7.

La rotation de la présidence est la suivante: Allemagne en 2015, Japon en 2016, Italie en 2017, Canada en 2018, France en 2019 et États-Unis en 2020.

Réunions du G7 au niveau ministériel

14/04/2015

14 et 15 avril 2015: Réunion préparatoire des ministres des affaires étrangères du G7

Les ministres des affaires étrangères du G7 se retrouvent régulièrement pour discuter des questions de politique étrangère. Mme Federica Mogherini, la haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a participé à leur réunion de Lübeck consacrée au conflit en Ukraine, à la situation difficile dans de nombreux pays du Proche-Orient et à la lutte contre le terrorisme.

11/05/2015

11 et 12 mai 2015: Réunion des ministres de l'énergie du G7 à Hambourg

27/05/2015

du 27 au 29 mai 2015: Réunion des ministres des finances du G7 à Dresde

08/10/2015

8 et 9 octobre 2015: Réunion des ministres des sciences du G7 à Berlin

Revu pour la dernière fois le 09/06/2015