Nous recourons aux cookies (ou témoins de connexion) afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site web. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez modifier vos paramètres.

Réunion des chefs d'État ou de gouvernement de l'UE avec la Turquie, 29/11/2015

Sommet international
  • Sommet international
  • 29/11/2015
  • 13:00
  • Bruxelles

Le 29 novembre 2015, les chefs d'État ou de gouvernement de l'UE ont tenu une réunion avec la Turquie. Cette réunion a marqué une étape importante dans le développement des relations entre l'UE et la Turquie et a contribué à la gestion de la crise migratoire

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a présidé la réunion. Le Premier ministre Ahmet Davutoğlu représentait la Turquie.

L'UE et la Turquie sont convenues de relancer le processus d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne. Le dialogue à haut niveau que mènent les deux parties sera renforcé par des réunions plus fréquentes et structurées, ainsi que par des sommets organisés deux fois par an.  

Ces sommets réguliers permettront à l'UE et à la Turquie de faire le point sur l'évolution de leurs relations et de débattre de questions internationales.

"Nous ne nous attendons pas à ce que quiconque garde nos frontières à notre place. (...) Mais nous nous attendons à un changement majeur des règles du jeu pour ce qui est d'endiguer le flux de migrants qui se rendent dans l'UE en passant par la Turquie."

Donald Tusk, président du Conseil européen

Lors de la réunion, un plan d'action commun a été adopté pour faire face à la crise des réfugiés engendrée par la situation en Syrie. L'UE et ses États membres intensifieront leur coopération avec la Turquie et renforceront de façon importante leur soutien politique et financier.

L'UE est résolue à fournir à la Turquie une première enveloppe de ressources supplémentaires de 3 milliards d'euros afin de l'aider à faire face au nombre élevé de réfugiés syriens qui se trouvent actuellement sur son territoire.

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan d'action, les deux parties intensifieront leur coopération active concernant les migrants qui n'ont pas besoin d'une protection internationale:

  • en les empêchant de se rendre en Turquie et dans l'UE
  • en assurant l'application des dispositions bilatérales qui ont été établies en matière de réadmission 
  • et en renvoyant rapidement dans leur pays d'origine les migrants qui n'ont pas besoin d'une protection internationale

Les dirigeants se sont félicités de l'intention qu'a la Turquie de continuer à améliorer la situation des Syriens bénéficiant d'une protection temporaire et restent déterminés à lutter contre les réseaux criminels de passeurs.

L'UE et la Turquie sont également convenues d'appliquer l'accord de réadmission à compter de juin 2016. Elles entendent achever le processus de libéralisation du régime des visas et supprimer les obligations en matière de visa pour les citoyens turcs dans l'espace Schengen d'ici octobre 2016.

Processus d'adhésion

Les dirigeants ont annoncé la tenue d'une Conférence intergouvernementale le 14 décembre 2015, en vue de l'ouverture du chapitre 17 du processus d'adhésion, qui concerne l'approfondissement de l'intégration économique avec la Turquie. La Commission européenne entreprendra les travaux préparatoires à l'ouverture d'autres chapitres, sans qu'il soit préjugé de la position des États membres.

Sur trente-cinq chapitres de négociation avec la Turquie, quatorze ont été ouverts, dont un a été provisoirement clôturé.

État d'avancement des négociations

Contexte

La décision de tenir une réunion entre les vingt-huit dirigeants de l'UE et la Turquie faisait suite à une série de pourparlers à haut niveau entre la Commission européenne et la Turquie ainsi qu'à plusieurs rencontres bilatérales entre le président Tusk et le président Erdoğan ainsi que le Premier ministre Davutoğlu. 

Lors des réunions qu'ils ont tenues aux mois d'octobre et de novembre, les dirigeants de l'UE ont discuté de l'importance que revêt le renforcement de la coopération avec la Turquie en ce qui concerne la crise migratoire.

carte interactive de la crise migratoire
Cliquer sur l'image pour accéder au contenu interactif (disponible en anglais et en français uniquement)

Crise migratoire - chronologie

La chronologie retrace les principales mesures prises par l'UE, avec les États membres, au cours de ces derniers mois, pour faire face aux défis liés aux migrations.

Voir également sur notre site web la page relative à la politique en la matière:

Revu pour la dernière fois le 30/11/2015