Conférence de Paris sur les changements climatiques organisée dans le cadre des Nations unies, 30/11-12/12/2015

Sommet international
  • Sommet international
  • 30/11-12/12/2015
  • Paris

Du 30 novembre au 12 décembre, Paris a accueilli la 21e session de la conférence des parties (COP 21) à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et la 11e session de la réunion des parties (CMP 11) au protocole de Kyoto.

Le 12 décembre, les parties sont parvenues à un nouvel accord universel sur le changement climatique. Cet accord constitue un résultat équilibré, avec un plan d'action prévoyant de maintenir le réchauffement de la planète "nettement en dessous" de 2°C.

Carole Dieschbourg, ministre luxembourgeoise de l'environnement et présidente du Conseil, a déclaré: "Aujourd’hui est un jour dont nous pouvons être fiers. Nous avons conclu le tout premier accord universel sur le climat, un accord juridiquement contraignant qui met le monde en bonne voie pour prévenir les risques liés au changement climatique. C’est une feuille de route pour un monde meilleur, plus juste et durable. L'UE s'est battue pour que cet accord soit le plus solide possible. Tout au long de ces négociations, nous avons, avec succès, joué le rôle de médiateur. N'oublions pas toutefois que Paris marque seulement le début d'un long chemin. Avec toutes les parties prenantes – les ONG, les entreprises et chaque citoyen – nous aurons désormais, ensemble, la responsabilité de donner une suite concrète à cet accord."

Donald Tusk, président du Conseil européen, s'est joint à 150 autres dirigeants lors de la cérémonie d'ouverture, le 30 novembre 2015. En septembre dernier, le Conseil a adopté formellement une position de négociation pour la conférence.

Les principaux éléments du nouvel accord de Paris sont les suivants:

  • objectif à long terme: les gouvernements sont convenus de contenir l'élévation de la température moyenne de la planète nettement en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels et de poursuivre l'action menée pour limiter l'élévation des températures à 1,5 °C
  • contributions: avant et pendant la conférence de Paris, les pays ont présenté de vastes plans d'action nationaux sur le climat en vue de réduire leurs émissions
  • ambition: les gouvernements sont convenus de communiquer tous les cinq ans leurs contributions en vue de fixer des objectifs plus ambitieux
  • transparence: ils ont également accepté de s'informer mutuellement et d'informer le public des progrès qu'ils accomplissent dans la réalisation de leurs objectifs, afin de garantir la transparence et le contrôle de leur action
  • solidarité: l'UE et d'autres pays développés continueront de financer la lutte contre le changement climatique pour aider les pays en développement à la fois à réduire leurs émissions et à renforcer leur résilience face aux effets du changement climatique

Élaboration de la position du Conseil sur le changement climatique

En savoir plus sur les activités du Conseil en matière de changement climatique.

12/12/2015

Unnouvel accord universel sur le changement climatique conclu à Paris

10/11/2015

Le Conseil "Affaires économiques et financières" a adopté des conclusions sur le financement de la lutte contre le changement climatique.

18/09/2015

Le Conseil "Environnement" a adopté des conclusions établissant la position de l'UE en vue de la conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Paris.

06/03/2015

L'UE a soumis sa contribution prévue déterminée au niveau national (CPDN) au secrétariat de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC).

23/10/2014

Le Conseil européen est parvenu à un accord sur le cadre d'action de l'UE en matière de climat et d'énergie à l'horizon 2030.

Voir également

Revu pour la dernière fois le 15/12/2015