Principaux objectifs:

  • contribuer à garantir convergence et stabilité dans l'UE; 
  • contribuer à garantir la solidité des finances publiques;
  • favoriser la croissance économique; 
  • prévenir les déséquilibres macroéconomiques excessifs dans l'UE;
  • mettre en œuvre la stratégie Europe 2020.

Le Semestre européen est un cycle de coordination des politiques économiques et budgétaires au sein de l'UE. Il s'inscrit dans le cadre de la gouvernance économique de l'Union européenne.

Ce cycle se concentre sur les six premiers mois de chaque année, d'où son nom.

Dans le cadre du Semestre européen, les États membres alignent leurs politiques économiques et budgétaires sur les règles et les objectifs arrêtés au niveau de l'UE. 

Quelles politiques sont coordonnées dans le cadre du Semestre européen?

Le Semestre européen s'articule autour de trois axes de coordination des politiques économiques:

  • les réformes structurelles, qui visent principalement à promouvoir la croissance et l'emploi conformément à la stratégie Europe 2020;
  • les politiques budgétaires, dans le but d'assurer la viabilité des finances publiques conformément au pacte de stabilité et de croissance;
  • la prévention des déséquilibres macroéconomiques excessifs.

Pourquoi le Semestre européen a t-il été créé?

La récente crise économique a démontré la nécessité d'une gouvernance économique plus forte et d'une meilleure coordination des politiques entre les États membres de l'UE.

Dans une Union caractérisée par une forte intégration des économies, une coordination renforcée des politiques peut aider à prévenir les divergences et contribuer à garantir convergence et stabilité dans l'ensemble de l'UE ainsi que dans ses États membres.

Jusqu'en 2010, les procédures de coordination des politiques économiques ne tenaient pas compte les unes des autres.

Les États membres ont donc estimé nécessaire de synchroniser les calendriers de ces procédures afin de rationaliser le processus et de mieux harmoniser les objectifs des politiques nationales en matière de budget, de croissance et d'emploi, tout en tenant compte des objectifs qu'ils ont fixés au niveau de l'UE.

De plus, il était nécessaire d'étendre la surveillance et la coordination à des domaines plus vastes de la politique macroéconomique.

Pour ces raisons, et dans le cadre d'une réforme plus large de la gouvernance économique de l'UE, le Conseil européen a décidé de mettre en place le Semestre européen en 2010. La base juridique de ce processus est le paquet législatif relatif à la gouvernance économique (dit "le six-pack"), c'est-à-dire un ensemble de six actes législatifs qui ont réformé le pacte de stabilité et de croissance. Le premier cycle du Semestre européen s'est déroulé en 2011.