Pour pouvoir adhérer à la zone euro, les États membres de l'UE sont tenus de remplir les "critères de convergence". Il s'agit de conditions économiques et juridiques fixées dans le traité de Maastricht en 1992, qui sont également appelées "critères de Maastricht". 

La décision définitive concernant l'adhésion à la zone euro d'un pays de l'UE est prise par le Conseil de l'UE, sur la base d'une proposition de la Commission et après consultation du Parlement européen.  

Tous les États membres de l'UE se sont engagés à introduire l'euro, à l'exception du Danemark et du Royaume-Uni, qui bénéficient des "clauses de non-participation" prévues dans les traités de l'UE, les dispensant d'adopter l'euro. Ces deux pays peuvent néanmoins demander leur adhésion à la zone euro s'ils le décident.

Actuellement, la zone euro compte 19 États membres: Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Portugal, Slovaquie et Slovénie.

Données essentielles sur l'euro

  • l'euro est actuellement la monnaie de 19 États membres et est utilisé par près de 337,5 millions de citoyens de l'UE
  • l'euro a été introduit en tant que monnaie de compte dans onze États membres le 1er janvier 1999
  • les billets et les pièces en euro ont commencé à circuler le 1er janvier 2002