Historique - Réponse aux pressions migratoires

L'historique ci-après donne un aperçu des principales étapes des travaux menés par le Conseil et le Conseil européen en vue de l'élaboration d'une réponse de l'UE aux pressions migratoires.

Maîtrise des flux migratoires

Ce film vidéo illustre les mesures que l'UE a prises en 2016 pour contrôler les flux migratoires.

2016

7 décembre

Accord sur les vérifications systématiques aux frontières extérieures

Le Comité des représentants permanents (Coreper) a approuvé un texte de compromis arrêté d'un commun accord avec le Parlement européen relatif à une modification du code frontières Schengen visant à renforcer les vérifications dans les bases de données pertinentes aux frontières extérieures.

7 décembre

L'Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes lance la réserve de réaction rapide

La réserve de réaction rapide se compose de 1500 agents mis à disposition par les États membres de l'UE et les pays associés à l'espace Schengen. Dans une situation de crise, ils seront mis à la disposition immédiate de Frontex, qui peut les déployer dans un délai de cinq jours ouvrables.

6 octobre

Lancement de l'Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes

L'Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes a été officiellement lancée le 6 octobre 2016. La cérémonie d'inauguration a eu lieu au point de passage frontalier de Kapitan Andreevo, à la frontière extérieure de la Bulgarie avec la Turquie.

"Nous créons une nouvelle réalité à nos frontières extérieures. C'est un résultat tangible de l'engagement commun pris dans la feuille de route de Bratislava ainsi qu'une façon concrète d'afficher l'unité entre les États membres", a déclaré le Premier ministre slovaque, Robert Fico, qui exerce la présidence tournante du Conseil. "Cela nous aidera à rétablir l'espace Schengen", a-t-il ajouté.

L'Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes surveillera étroitement les frontières extérieures de l'UE et collaborera avec les États membres pour rapidement identifier et contrer les menaces pouvant peser sur la sécurité des frontières extérieures de l'UE.