L'UE favorise l'emploi des jeunes au moyen de mesures consistant notamment à aider les jeunes de moins de 25 ans à accéder à une formation et à trouver des stages et un emploi.

Chômage des jeunes dans l'UE à 28: faits et chiffres, avril 2017

  • 3,9 millions de jeunes (de moins de 25 ans) étaient au chômage dans l'UE en février 2017
  • Le nombre de jeunes au chômage a reculé de 475 000 unités dans l'UE par rapport au mois de février 2016
  • En février 2017, le taux de chômage des jeunes dans l'UE était de 17,3 % contre 19,3 % un an plus tôt
  • Le taux de chômage des jeunes varie fortement d'un pays de l'UE à l'autre, allant de 6,6 % en Allemagne à près de 45,2 % en Grèce, 41,5 % en Espagne et 35,2 % en Italie

Source: Eurostat

Quatre mesures pour stimuler l'emploi des jeunes

  • Dispositifs de garantie pour la jeunesse: pour permettre à tous les jeunes de moins de 25 ans de décrocher un emploi de qualité, une formation continue, un apprentissage ou un stage dans les quatre mois suivant leur sortie du système éducatif ou la perte de leur emploi.
  • Initiative pour l'emploi des jeunes: financements de l'UE pour aider les jeunes dans les régions où leur taux de chômage est supérieur à 25 %.
  • Stages et apprentissages de qualité: pour améliorer la transition entre l'école et le monde du travail.
  • Mobilité des travailleurs: permettre aux jeunes Européens de trouver plus facilement un emploi, un stage ou un apprentissage dans un autre pays de l'UE.

Le Conseil européen prend des mesures en matière de chômage des jeunes

Lors de sa réunion des 27 et 28 juin 2013, le Conseil européen a pris des décisions importantes en vue de lutter contre le problème urgent que constitue le chômage des jeunes. Ces décisions portent notamment sur les aspects suivants:

  • accélération de l'initiative pour l'emploi des jeunes, avec une concentration des efforts en début de période;
  • accélération de la mise en œuvre de la garantie pour la jeunesse;
  • renforcement de la mobilité des jeunes et de la participation des partenaires sociaux.

Initiative pour l'emploi des jeunes

Les dirigeants de l'UE ont décidé de dépenser les 6 milliards d'euros de l'initiative pour l'emploi des jeunes en 2014 et 2015 plutôt qu'au cours de la période 2014‑2020, comme cela était prévu au départ.

De plus, il a été convenu que les fonds de l'UE non dépensés serviraient, essentiellement, à soutenir l'emploi, en particulier celui des jeunes, mais aussi dans des secteurs de croissance tels que l'innovation et la recherche.

Aider les jeunes à trouver un emploi par‑delà les frontières

Les dirigeants ont décidé de renforcer des initiatives existantes, telles que "Ton premier emploi EURES" et "Erasmus +", qui encouragent aussi la formation professionnelle transfrontière.

EURES

À l'heure actuelle, EURES permet d'accéder à plus de 1,4 million de vacances de postes, à 300 000 CV et à près de 9 000 employeurs enregistrés dans toute l'UE.

Par ailleurs, les États membres ont été encouragés à utiliser une partie de leur dotation au titre du Fonds social européen pour soutenir des programmes de mobilité transfrontières.

Apprentissages

Les dirigeants de l'UE ont décidé de mettre en place le cadre de qualité pour les stages. Ce cadre vise à établir des liens entre le secteur privé, les partenaires sociaux et les entreprises afin de créer des apprentissages de haute qualité.