Nous recourons aux cookies (ou témoins de connexion) afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site web. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez modifier vos paramètres.

Conclusions du Conseil sur le plan d'action 2015-2020 pour le golfe de Guinée

Conseil de l'UE
  • 16/03/2015
  • 14:15
  • Communiqué de presse
  • 122/15
  • Affaires étrangères et relations internationales
16/03/2015
Contacts avec la presse

Susanne Kiefer
Attachée de presse
+32 22819442
+32 473923308

1.             Le Conseil adopte ce jour le plan d'action 2015-2020 pour le golfe de Guinée figurant en annexe, qui définit le soutien de l'Union européenne aux efforts déployés par la région et ses États côtiers pour relever les nombreux défis posés par la sûreté maritime et la criminalité organisée. À l'instar de la stratégie, adoptée le 17 mars 2014, ce plan d'action réaffirme l'importance que l'Union européenne attache à la poursuite de la coopération étroite menée avec ses partenaires de l'Afrique de l'Ouest et de l'Afrique centrale, en prenant toutes les mesures voulues pour lutter contre la criminalité maritime, notamment la piraterie et les vols à main armée en mer, la pêche illicite, le trafic de migrants, la traite des êtres humains et le trafic de drogue et d'armes, et pour s'attaquer aux causes profondes de ces phénomènes dans le but de favoriser la sécurité et la stabilité à long terme dans la région. 

2.             Le Conseil souligne que le plan d'action vise à soutenir au niveau tant régional que national les efforts déployés par la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC) et la Commission du golfe de Guinée (CGG) ainsi qu'à apporter un soutien aux États signataires du code de conduite relatif à la prévention et à la répression des actes de piraterie, des vols à main armée à l'encontre des navires et des activités maritimes illicites en Afrique de l'Ouest et du Centre, adopté lors du sommet des chefs d'État tenu en juin 2013 à Yaoundé, au Cameroun. La mise en œuvre du plan d'action a pour objectif d'approfondir la coopération intra-régionale et de renforcer le niveau de coordination entre l'UE et ses États membres, ainsi qu'avec les partenaires internationaux. Le Conseil se tient prêt à aider les États côtiers de l'Afrique de l'Ouest et de l'Afrique centrale à parvenir à une prospérité durable à travers une approche intégrée et transversale, associant, compte tenu de leur importance, la bonne gouvernance et l'État de droit, et le développement du domaine maritime pour permettre une coopération commerciale accrue, et la création d'emplois au bénéfice des pays de la région.

3.             Le Conseil invite la haute représentante et la Commission, en étroite concertation avec les États membres, à commencer à mettre en œuvre le plan d'action pour le golfe de Guinée, en prenant en compte la stratégie de sûreté maritime de l'UE et le plan d'action qui l'accompagne, en étroite coopération avec la région elle-même et les principaux partenaires internationaux. À cet égard, il attend avec intérêt la nomination d'un coordinateur principal de l'UE pour le golfe de Guinée. Le Conseil reviendra sur cette question en tant que de besoin.