Nous recourons aux cookies (ou témoins de connexion) afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site web. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez modifier vos paramètres.

Syrie: L'UE proroge d'un an les sanctions contre le régime et ceux qui le soutiennent

Conseil de l'UE
  • 28/05/2015
  • 14:00
  • Communiqué de presse
  • 371/15
  • Affaires étrangères et relations internationales
28/05/2015
Contacts avec la presse

Virginie Battu
Attachée de presse
+32 22815316
+32 470182405

Susanne Kiefer
Attachée de presse
+32 22819442
+32 473923308

La situation en Syrie ne cessant de se détériorer, le Conseil a prorogé d'un an les mesures restrictives instituées par l'UE à l'encontre du régime syrien. 

Une personne supplémentaire est visée par une interdiction de pénétrer sur le territoire de l'Union européenne et par un gel des avoirs dans l'UE. Cette personne est un militaire de haut rang considéré comme responsable de la répression et des violences à l'encontre de la population civile à Damas et dans le gouvernorat de Damas. Plus de 200 personnes et de 70 entités sont désormais visées par les sanctions imposées par l'UE en raison de la répression violente exercée contre la population civile en Syrie. 

La décision a également prorogé jusqu'au 1er juin 2016 les sanctions en vigueur, notamment l'embargo pétrolier et les restrictions frappant certains investissements.  

En décembre 2014, le Conseil a rappelé que l'UE continuerait à instituer et à appliquer les sanctions visant le régime et ses soutiens, aussi longtemps que la répression se poursuivrait. Pour l'UE, une solution durable au conflit ne pourra être trouvée que dans le cadre d'un processus politique mené par les Syriens et conduisant à une transition. L'UE continue d'encourager tous les efforts tendant à cette fin. 

Les actes juridiques, où figurent les informations concernant la personne ajoutée à la liste, sont publiés au Journal officiel de l'UE du 29 mai 2015.