Yémen: l'UE met en œuvre les sanctions imposées par les Nations unies contre un dirigeant houthiste et le fils de l'ancien président Saleh

Conseil de l'UE
  • 08/06/2015
  • 10:30
  • Communiqué de presse
  • 422/15
  • Affaires étrangères et relations internationales
08/06/2015
Contacts avec la presse

Virginie Battu
Attachée de presse
+32 22815316
+32 470182405

Susanne Kiefer
Attachée de presse
+32 22819442
+32 473923308

L'UE a imposé un embargo sur les armes ainsi que de nouvelles sanctions ciblées à l'encontre d'un dirigeant houthiste et du fils de l'ancien président Saleh. Cette décision fait suite à la résolution 2216 (2015) du Conseil de sécurité des Nations unies du 14 avril 2015 et la met en œuvre au niveau de l'UE. 

Deux autres Yéménites ont été ciblés par une interdiction de pénétrer sur le territoire de l'Union européenne et un gel des avoirs en raison de leurs actions qui menacent la paix et la stabilité au Yémen. Il s'agit d'Abdulmalik Al-Houthi, le dirigeant houthiste, et d'Ahmed Ali Abdullah Saleh, fils de l'ancien président, qui a, en la facilitant, joué un rôle essentiel dans l'expansion militaire du mouvement houthiste, allié à des unités de l'armée régulière fidèles à l'ancien président Saleh. Deux autres membres du mouvement houthiste ainsi que l'ancien président Ali Abdullah Saleh font l'objet de ces mêmes restrictions depuis décembre 2014. 

En outre, le Conseil a mis en place l'embargo sur les armes imposé par les Nations unies à l'encontre des personnes et entités faisant l'objet de ces restrictions. Cet embargo concerne également la fourniture d'une assistance technique et financière en rapport avec des activités militaires.

L'UE a condamné les actions unilatérales déstabilisatrices menées par les Houthistes et les forces fidèles à l'ancien président Saleh, et a instamment demandé à ces forces de mettre un terme immédiat au recours à la violence. L'UE estime que seul un large consensus politique fondé sur des négociations sans exclusive peut apporter une solution durable et permettre de rétablir la paix et de préserver l'unité, la souveraineté, l'indépendance et l'intégrité territoriale du Yémen.