Intervention du président Donald Tusk lors de la conférence de presse à l'issue du sommet de la zone euro

Sommet de la zone euro
  • 22/06/2015
  • Déclaration et observations
  • 495/15
  • Zone euro
  • Économie et finances
22/06/2015
Contacts avec la presse

Preben Aamann
Porte-parole du président du Conseil européen
+32 22815150
+32 476850543

J'ai convoqué ce sommet pour mettre fin à la dangereuse incertitude qui régnait et éviter le scénario du pire que serait un "Graccident" chaotique et incontrôlable. Pour ce faire, j'avais deux objectifs. Je voulais tout d'abord insuffler un nouveau dynamisme dans des négociations bloquées depuis trop longtemps. Je crois que la proposition grecque d'aujourd'hui nous a permis de franchir cette étape. Il fallait aussi s'assurer que tous les dirigeants sont sur la même longueur d'ondes politique, qu'ils appréhendent tous de la même manière ce qui est possible et ce qui ne l'est pas.

Le Premier ministre Tsipras nous a assurés du sérieux de la Grèce et de sa volonté de travailler de manière constructive. Les dernières heures ont montré que toutes les parties veulent absolument trouver une solution. Les trois institutions ont estimé à première analyse que les nouvelles propositions que la Grèce leur a présentées vont dans le bon sens. Ces propositions seront étudiées plus avant dans les heures qui viennent. Il faut maintenant que les choses avancent vite au sein de l'Eurogroupe. Le Premier ministre Tsipras et les institutions vont maintenant travailler ensemble afin que l'Eurogroupe puisse parvenir à des résultats mercredi soir et les présenter jeudi matin.