Conclusions du Conseil sur la Turquie

Conseil de l'UE
  • 18/07/2016
  • 16:17
  • Communiqué de presse
  • 463/16
  • Sécurité et défense
  • Affaires étrangères et relations internationales
18/07/2016
Contacts avec la presse

Virginie Battu
Attachée de presse
+32 22815316
+32 470182405

L'UE condamne avec force la tentative de coup d'État en Turquie et réaffirme qu'elle soutient pleinement les institutions légitimes du pays. Elle déplore le nombre élevé de victimes et exprime sa solidarité avec le peuple turc. L'UE se félicite de la position commune des partis politiques en faveur de la démocratie turque.

L'UE lance un appel aux autorités turques, y compris la police et les forces de sécurité, pour qu'elles fassent preuve de retenue. Tout doit être fait pour éviter d'autres violences, protéger les vies et rétablir le calme.

L'UE appelle de ses vœux un respect absolu de l'ordre constitutionnel turc et elle souligne qu'il importe que l'État de droit prime. Il est indispensable que soient respectées sans réserve toutes les institutions démocratiques du pays, y compris le gouvernement élu et la Grande Assemblée nationale de Turquie. L'UE insiste sur la nécessité de respecter la démocratie, les droits de l'homme et les libertés fondamentales, ainsi que le droit de toute personne à un procès équitable, conformément à la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales, notamment le protocole n° 13 relatif à l'abolition de la peine de mort. Dans ce contexte, l'UE rappelle que le rejet sans équivoque de la peine de mort constitue un élément essentiel de l'acquis de l'Union.

La Turquie est un pays candidat et un partenaire essentiel pour l'Union européenne. L'UE demeure déterminée à travailler avec une Turquie démocratique, plurielle et stable afin de relever les défis communs qui se posent à nous.