Coopération de l'UE dans le domaine de la défense: le Conseil crée une capacité militaire de planification et de conduite (MPCC)

Conseil de l'UE
  • 08/06/2017
  • 13:25
  • Communiqué de presse
  • 338/17
  • Affaires étrangères et relations internationales
08/06/2017
Contacts avec la presse

Virginie Battu
Attachée de presse
+32 22815316
+32 470182405

Le 8 juin, le Conseil a adopté la décision portant création de la capacité militaire de planification et de conduite (MPCC) au sein de l'État-major de l'UE (EMUE). Le mandat de l'EMUE, qui fait partie du SEAE, a par ailleurs été modifié et approuvé.

"La mise en place de la MPCC est une décision opérationnelle très importante qui renforce la défense européenne. Cela contribuera à rendre les missions non-exécutives européennes plus efficaces et améliorera la formation des soldats des pays partenaires, pour garantir la paix et la sécurité. C'est important non seulement pour nos partenaires mais aussi pour la sécurité de l'Union européenne", a déclaré la haute représentante, Federica Mogherini.

La MPCC assumera le commandement des missions militaires à mandat non exécutif de l'UE, au nombre de trois actuellement: la mission de formation de l'UE (EUTM) en Somalie, l'EUTM en République centrafricaine (RCA) et l'EUTM Mali. La MPCC sera la structure statique de commandement et de contrôle au niveau stratégique militaire, en dehors de la zone, chargée d'assurer la planification et la conduite opérationnelles des missions militaires à mandat non exécutif, et notamment de mettre sur pied, de lancer, de soutenir et de récupérer des forces de l'Union européenne. Cela permettra au personnel déployé sur le terrain de se concentrer sur les activités propres à sa mission, avec un meilleur soutien de la part de Bruxelles.

La MPCC améliore les structures de gestion de crises de l'UE. Elle travaillera sous le contrôle politique et la direction stratégique du Comité politique et de sécurité (COPS), qui est composé des ambassadeurs des États membres de l'UE et est basé à Bruxelles.

La MPCC comptera au départ un effectif de 25 personnes maximum mais bénéficiera aussi du soutien d'autres services de l'EMUE. Le directeur général de l'EMUE en sera également le directeur. Il exercera le commandement et le contrôle des trois missions de formation en cours et d'autres missions militaires à mandat non exécutif futures éventuelles. Il exercera en outre les responsabilités liées au déploiement et à la récupération des missions, ainsi que celles relatives aux tâches d'ordre général à mener en matière de budget, d'audit et de rapports.

La MPCC coopérera étroitement avec son homologue civile qu'est la capacité civile de planification et de conduite (CPCC), grâce à une cellule commune de coordination en matière de soutien. Cette cellule pourra partager expertise, connaissances et bonnes pratiques sur des questions pertinentes pour les missions tant militaires que civiles, ainsi que des capacités lors du déploiement simultané de missions civiles et militaires dans la même zone, y compris une aide médicale ou des mesures de protection.

La décision sera publiée au Journal officiel du 9 juin.

Contexte

Processus

Le 6 mars 2017, le Conseil a adopté des conclusions concernant les progrès de la mise en œuvre de la stratégie globale de l'UE dans le domaine de la sécurité et de la défense, par lesquelles il a approuvé une note conceptuelle pour la planification et la conduite opérationnelles des missions et opérations PSDC. Dans ses conclusions du 18 mai 2017, le Conseil a décidé de créer la MPCC, dans l'attente d'une décision formelle sur le plan juridique. Il a depuis adopté cette décision.

Le 14 novembre 2016, le Conseil a adopté des conclusions sur la mise en œuvre de la stratégie globale de l'UE dans le domaine de la sécurité et de la défense. Ces conclusions énoncent le niveau d'ambition sous la forme de grands objectifs que l'UE et ses États membres s'efforceront d'atteindre dans le domaine de la sécurité et de la défense et qui s'articulent autour de trois priorités stratégiques: la réaction aux crises et conflits extérieurs, le renforcement des capacités des partenaires et la protection de l'Union européenne et de ses citoyens. Le 15 décembre 2016, le Conseil européen a réaffirmé la nécessité de renforcer la capacité de l'UE à réagir plus rapidement, plus efficacement et de manière plus fluide, dans le cadre d'une approche globale de l'UE.

À propos des trois missions de formation de l'UE

L'EUTM Somalia a été lancée en 2010 et a depuis contribué au renforcement du gouvernement fédéral de transition et des institutions de la Somalie.

L'EUTM Mali a été lancée en 2013 pour appuyer la refondation des forces armées maliennes et répondre à leurs besoins opérationnels.

L'EUTM RCA a été lancée en 2016 et soutient le gouvernement de la République centrafricaine dans la mise en œuvre de la réforme du secteur de la sécurité dans le pays.