Union des marchés des capitaux: le Conseil approuve des ajustements du plan d'action

Conseil de l'UE
  • 11/07/2017
  • 11:50
  • Communiqué de presse
  • 453/17
  • Recherche et développement technologique
  • Entreprises et industrie
  • Économie et finances
11/07/2017
Contacts avec la presse

François Head
Attaché de presse
+32 22816083
+32 475953807

Le 11 juillet 2017, le Conseil a adopté des conclusions sur l'examen, par la Commission, du plan d'action de l'UE concernant l'union des marchés des capitaux.

Le Conseil a réaffirmé l'importance qu'il attachait à ce plan d'action, qui vise à mettre en place une véritable union des marchés de capitaux d’ici la fin de 2019. Il a soutenu un certain nombre d'initiatives prioritaires prévues par la Commission.

Les conclusions mettent en évidence les progrès notables accomplis à ce stade dans la mise en œuvre de ce plan, dont près de deux tiers des actions ont déjà été réalisées. Cependant, avec l'apparition d'un certain nombre de défis depuis son lancement en septembre 2015, la nécessité de renforcer le plan s'est fait sentir.

"L'économie européenne est en progression constante. Ce dont nous avons le plus besoin aujourd'hui, c'est d'un accroissement des investissements. C'est la raison pour laquelle l'union des marchés des capitaux figure en tête des priorités du programme de la présidence estonienne", a déclaré M.Töniste. "Si l'on veut assurer une croissance économique durable à long terme, il est essentiel d'élargir l'éventail des sources de financement disponibles, notamment pour les jeunes entreprises innovantes."

Le Conseil a de nouveau confirmé les priorités de ce plan, à savoir:

- renforcer les marchés de capitaux afin d'attirer un volume d'investissements, y compris étrangers, plus important pour les sociétés et les projets d'infrastructure européens;

- améliorer l'accès au financement, notamment pour les PME et les jeunes entreprises européennes, en particulier dans le secteur des industries innovantes.

Près de deux ans après le lancement du plan, la reprise économique de l'UE se raffermit. Néanmoins, les taux d'investissement restent inférieurs aux niveaux d'avant la crise, ce qui continue de freiner la croissance à plus long terme.

La Commission présente l'examen à mi-parcours dans une communication publiée le 8 juin 2017.

Cette communication met particulièrement l'accent sur les mesures relatives à la finance durable et à la technologie financière. Elle définit trois catégories d'actions à mettre en œuvre:

- les actions annoncées en 2015 n'ayant pas été réalisées;

- le suivi des actions menées à bien au titre du plan d'action de 2015;

- les nouvelles actions prioritaires.

Les conclusions ont été adoptées lors d'une session du Conseil "Affaires économiques et financières".