Nous recourons aux cookies (ou témoins de connexion) afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site web. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez modifier vos paramètres.

Le Conseil se penche sur les retombées des grands événements sportifs

Lors de la session du Conseil "Éducation, jeunesse, culture et sport" de ces 20 et 21 mai, les ministres ont discuté de la manière d'améliorer les retombées à long terme de l'organisation de grands événements sportifs.

L'organisation de grandes manifestations sportives a donné, ces 40 dernières années, des résultats inégaux. En ces temps de crise économique et financière, il convient de s'interroger sur la manière d'obtenir un meilleur rapport coûts-bénéfices lors de l'organisation de grands rendez-vous sportifs en Europe. Ces événements devraient produire des retombées à long terme d'ordre non seulement économique, mais également socioculturel et environnemental.

Les ministres ont écouté un exposé présenté par M. Gordon Arthur, qui avait été invité à prendre la parole sur l'organisation des jeux du Commonwealth en 2014 à Glasgow.  Ils ont ensuite partagé les meilleures pratiques et leurs préoccupations concernant l'impact de l'organisation de grands événements sportifs dans les États membres.

Le principal point abordé au cours de la discussion a été la possibilité de co-organiser de grands événements. Une telle démarche permettrait de partager la charge financière et stimulerait la coopération dans l'UE. Elle permettrait également aux petits États membres de participer et d'éviter que des candidatures européennes n'entrent en concurrence.

Les ministres ont également mis en exergue:

  • l'importance pour les États et les villes de se demander si les infrastructures proposées répondaient aux besoins des communautés locales et, donc, si la région profiterait durablement de ces infrastructures;
  • l'importance de la participation des fédérations internationales à la promotion de la bonne gouvernance et de l'utilisation des installations existantes;
  • l'importance de la participation de l'Union européenne au débat sur le respect des droits de l'homme dans les pays organisateurs

Autres points principaux inscrits à l'ordre du jour

Jeunesse

Le Conseil a adopté une résolution sur un plan de travail en faveur de la jeunesse. Ce plan de travail de 18 mois vise à s'attaquer aux conséquences de la crise actuelle pour la jeunesse en fixant trois priorités:

  • l'intensification du travail socio-éducatif auprès des jeunes et de l'apprentissage non formel et informel;
  • le renforcement de la coopération intersectorielle dans le cadre des stratégies de l'UE;
  • l'autonomisation, l'accent étant mis en particulier sur l'accès aux droits, l'autonomie, la participation et la citoyenneté active.

Les ministres ont également discuté de l'importance de favoriser l'esprit d'entreprise dans la jeune génération et ont adopté des conclusions à ce sujet.

Culture

La Commission a informé le Conseil de l'état d'avancement des négociations entre l'UE et les États-Unis sur le partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP). L'audiovisuel et d'autres services culturels sont généralement exclus des mandats de négociations avec les pays tiers, et c'est encore le cas cette fois, pour garantir la protection de la diversité culturelle. Il semblerait cependant que les États-Unis souhaitent toujours discuter de plusieurs aspects de la politique audiovisuelle de l'UE. La Commission a réaffirmé qu'elle était déterminée à s'en tenir au mandat qu'elle a reçu et plusieurs États membres ont indiqué qu'ils souhaitaient être régulièrement informés de la situation.

Les ministres ont désigné la ville néerlandaise de Leeuwarden capitale européenne de la culture pour l'année 2018. Ils ont également adopté des conclusions sur le patrimoine culturel.

Sport

Le Conseil a adopté des conclusions sur le thème "L'égalité des sexes dans le sport". Dans ces conclusions, le Conseil invite les États membres à envisager l'élaboration de politiques visant promouvoir l'égalité entre les femmes et les hommes, la prévention des violences à caractère sexiste et la protection des victimes.

Le Conseil a également adopté un plan de travail de l'UE en faveur du sport pour 2014-2017.

Éducation

Les ministres ont tenu un un débat sur l'éducation transfrontière et ont adopté les conclusions suivantes:

Vidéo à la une

Aidez-nous à améliorer ce site

Avez-vous trouvé l'information recherchée ?

Oui    Non


Que cherchiez-vous ?

Avez-vous des suggestions ?