Nous recourons aux cookies (ou témoins de connexion) afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site web. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez modifier vos paramètres.

Les ministres de l'environnement définissent la position de l'UE en vue de la conférence de Doha sur le climat

Le 25 octobre 2012, le Conseil "Environnement" a arrêté la position de l'UE en vue des discussions internationales majeures sur le climat qui auront lieu à Doha, au Qatar, à la fin du mois de novembre.


© Fotolia

L'Union européenne appelle de ses vœux des progrès équilibrés sur tous les éléments du paquet approuvé lors de la session de la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) qui s'est tenue en 2011 à Durban, en Afrique du Sud.

Le paquet de Durban comprend trois volets de négociation:

1. La Plate-forme de Durban pour une action renforcée

La Plate-forme de Durban vise à finaliser, d'ici 2015, un nouvel accord mondial pour l'après­2020 et à rehausser le niveau mondial d'ambition des efforts d'atténuation pour la période allant jusqu'en 2020. La position de l'UE souligne la nécessité de réaliser des progrès sensibles sur ces deux axes de travail.

2. Le Protocole de Kyoto

L'objectif du volet "Kyoto" est l'adoption d'une deuxième période d'engagement au titre du Protocole de Kyoto qui débuterait le 1er janvier 2013, compte tenu du fait que la première période d'engagement expire fin 2012.

L'UE préconise que la deuxième période d'engagement débute en 2013 et prenne fin en 2020, date à laquelle le nouvel accord mondial juridiquement contraignant doit entrer en vigueur.

3. La Convention CCNUCC

Le volet "Convention" concerne l'ensemble des 195 parties à la CCNUCC, y compris les pays qui n'ont pas ratifié le Protocole de Kyoto, et porte sur la mise en œuvre de la Convention. L'UE insiste pour que les questions en suspens soient réglées afin de fermer le volet "Convention" avec des résultats concluants, notamment en ce qui concerne le nouveau mécanisme fondé sur le marché et la comptabilisation.

L'UE joue depuis longtemps un rôle de premier plan dans les efforts internationaux en matière de changement climatique. Ainsi, elle met actuellement en œuvre son engagement unilatéral de réduire, d'ici 2020, ses émissions d'au moins 20% par rapport aux niveaux de 1990.

Les discussions qui auront lieu à Doha, lors de la 18ème session de la Conférence des Parties à la CNUCC et de la 8ème session de la réunion des Parties au Protocole de Kyoto, se tiendront du 26 novembre au 7 décembre 2012.

 

Pour en savoir plus:

 

Aidez-nous à améliorer ce site

Avez-vous trouvé l'information recherchée ?

Oui    Non


Que cherchiez-vous ?

Avez-vous des suggestions ?