Nous recourons aux cookies (ou témoins de connexion) afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site web. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez modifier vos paramètres.

Coup d'envoi du Mécanisme européen de stabilité (MES)

Le Mécanisme européen de stabilité (MES) a été lancé en marge d'une réunion de l'Eurogroupe le 8 octobre, au cours de la réunion inaugurale du conseil des gouverneurs du MES. Le Mécanisme européen de stabilité sera la pièce maîtresse du pare-feu européen et il fera partie intégrante de la stratégie visant à garantir la stabilité financière de la zone euro.


Réunion inaugurale du conseil
des gouverneurs du MES

© Union européenne 2012

"Le lancement du Mécanisme européen de stabilité constitue une étape historique dans la construction de l'Union monétaire européenne. La présence du MES ne manquera pas d'être perçue comme un facteur rassurant tant au sein de l'Union monétaire qu'en dehors", a déclaré Jean‑Claude Juncker, chef de file de l'Eurogroupe et président du conseil des gouverneurs du MES.

Le MES est un des outils anticrise dont disposent les pays de la zone euro. Il vise à fournir un soutien à la stabilité, à l'aide d'un certain nombre d'instruments d'assistance financière, aux États membres du MES qui connaissent ou risquent de connaître de graves problèmes de financement.

Il s'agira globalement de la plus importante institution financière internationale, disposant d'une solide dotation qui s'élèvera à 700 milliards d'euros, dont 80 milliards seront versés d'ici le début de l'année 2014 (dont environ 33 milliards d'euros d'ici le 12 octobre 2012).

Fonds de secours permanent, le MES assumera le rôle actuellement attribué au Fonds européen de stabilité financière (FESF) et au Mécanisme européen de stabilisation financière (MESF). Il était  initialement prévu que le MES prenne le relais en juillet 2013 mais, l'entrée en vigueur ayant été avancée, le MES coexistera jusqu'à cette date avec le FESF. L'ensemble des nouveaux programmes seront, en règle générale, financés par le MES.

Les décisions les plus importantes seront prises par le conseil des gouverneurs du MES, composé des ministres des finances de la zone euro. Le MES disposera aussi d'un conseil d'administration et d'un directeur général chargé de la gestion des affaires courantes. Le conseil des gouverneurs a nommé Klaus Regling, numéro un du FESF, directeur général du MES.

Le traité instituant le MES est entré en vigueur le 27 septembre 2012. Les dix-sept États membres de la zone euro l'avaient tous ratifié à la date du 3 octobre 2012.

 

Pour en savoir plus:

 

Aidez-nous à améliorer ce site

Avez-vous trouvé l'information recherchée ?

Oui    Non


Que cherchiez-vous ?

Avez-vous des suggestions ?