DECLARATION

DES CHEFS D'ETAT ET DE GOUVERNEMENT

DE L'UNION EUROPEENNE

SUR LA SITUATION AU PROCHE-ORIENT

 

Face au danger réel d'embrasement général, nous lançons un appel solennel aux dirigeants et aux peuples israéliens et palestiniens pour l'arrêt de l'escalade et la cessation immédiate de toutes les violences.

Chacun doit faire preuve de courage politique et de responsabilité afin que la raison et la tolérance l'emportent sur la peur, la haine et l'extrémisme, avant que le point de non retour ne soit atteint.

Il n'y a, pour le Premier Ministre israélien et le Président de l'Autorité palestinienne, d'autre voie que celle de la paix et de la négociation, sur la base des acquis de Camp David qu'il est essentiel de préserver. Il faut sauver le processus de paix.

Le temps est compté. Nous appelons les parties à participer, dans un esprit constructif, à une réunion au sommet, afin de reprendre de toute urgence le dialogue.

L'Union européenne qui, plus que jamais, reste engagée en faveur de la paix, soutient pleinement les efforts du Secrétaire général des Nations Unies. Nous demandons à M. Javier Solana, Secrétaire général, Haut Représentant pour la PESC, de poursuivre sa mission dans la région.

 

____________________